Digilityx était au FlupaUXday, l’événement numéro 1 sur l’UX en France

July 26, 2019

En juin dernier, avait lieu la 8ème édition des Flupa UXDay et pour ceux qui n’y étaient pas… c’était surement la meilleure des éditions 👌😍!


Les Flupa c’est quoi ?

Les organisateurs le diront mieux que nous. Les Flupa c’est « 2 jours entièrement dédiés à l’expérience utilisateur, articulés sous forme d’ateliers et de conférences ». On y parle de tout ce qui peut toucher de près ou de loin à nos chers utilisateurs (ergonomie, UI, UX, design global, service design …). En 8 ans, les Flupa sont devenus incontournables. Les organisateurs ont véritablement mis la barre très haut en nous proposant un programme diversifié et palpitant (Le Programme 2019).


Nous y étions le vendredi et on vous fait un petit récapitulatif 😘

/var/folders/50/z_py4jrx0tl1qvnry4t58d180000gn/T/com.microsoft.Word/WebArchiveCopyPasteTempFiles/p15

Do we still speak for the trees? Usability’s changing role in a UX-owned world.

On commence avec la Keynote d'introduction de Steve Krug sur l’évolution du métier de l’UX. Cette Keynote introduit un sujet qui rebondira dans toutes les conférences de la journée : le design éthique.

Steve Krug explique que les méthodes UX/Ergo utilisées pour comprendre les usages se détournent peu à peu de leur véritable objectif.

L’émergence des dark patterns dans les plus grandes entreprises du monde tend à valider ce détournement.

On ne sait plus si les services et interactions sont faîtes pour simplifier l’usage ou pour inciter, séduire les utilisateurs à faire quelque chose qu’ils n’auraient peut-être jamais fait.

« On utilise les tests utilisateurs pour découvrir comment manipuler les gens et pas vraiment pour les aider à faire ce qu’ils veulent. » exprime Steve Krug.

Steve nous met face à nos responsabilités de designer et nous invite à revoir nos approches et nos outils.

Chez Digilityx on adore être bousculés et on vous invite à la regarder 😍:

https://www.youtube.com/watch?v=X4ANZEnujvk&list=PLIgLhmTe1f7LH0Q3MXCLTUbIaGsZjvExs

Design Systémique : vers une nouvelle approche du Design au XXIe siècle

On enchaîne avec une conférence sur le design systémique par Patrick Maruejouls. Faire du design éthique c’est aussi faire un design durable !

Dans un contexte où l’écologie est au cœur des problématiques de notre monde, Patrick Maruejouls nous rappelle que le processus de conception doit être systémique. Cela veut dire qu’il faut penser et designer l’ensemble du cycle de vie d’un produit pour que ce produit respecte notre éthique et notre planète.

Dans sa conférence, Patrick prend l’exemple de la cuillère en métal qui pourrait paraître écologique. Malheureusement, ces cuillères sont fabriquées et transportées grâce à des systèmes très polluants. Les cuillères en bambou distribuées par plusieurs marques bio sont un parfait exemple de design systémique. Conçu avec du bambou qui est recyclable et bio-dégradable. Ces cuillères respectent la planète, bénéficiant du fait que le bambou pousse partout. Il est facile de les concevoir localement pour éviter les systèmes d’export polluant (Ex: Avion, bateau etc…).

Bien que cela soit chronophage et complexe en terme de méthode, Patrick Maruejouls invite tous ceux qui seraient intéressés à le rejoindre sur son groupe dédié pour réfléchir à ce type de problématique : Systemic design France 😍

Et si vous voulez en savoir plus vous pouvez revoir la conférence :

https://www.youtube.com/watch?v=X4ANZEnujvk&list=PLIgLhmTe1f7LH0Q3MXCLTUbIaGsZjvExs


Une image contenant personne, intérieur, gens, murDescription générée automatiquement


Le Design Sprint, cheap, fast, good ?

Pauline nous partage sa réflexion autour de triptyque infernal que demandent certains clients.

« Je veux quelque chose de pas cher, de rapide et de beau/bien ».

Bien qu’elle ne voit pas véritablement comment cela est possible (nous non plus d’ailleurs 😒), Pauline nous présente la façon dont elle applique le design sprint pour répondre à une partie du problème.

On apprécie son approche hackée consistant à

- Intégrer des utilisateurs à plusieurs étapes du sprint.

- Les différentes phases de vote sont réalisées avec des utilisateurs finaux, ce qui diffère avec la méthode classique. C’est une idée très intéressante que nous avons essayé chez Digilityx. Malheureusement, tout est une affaire de budget. Recruter des utilisateurs plusieurs fois dans la semaine rajoute un budget non négligeable que nos clients finissent par retirer. #toujourscheap

- Utiliser le 5ème jour pour prioriser les fonctionnalités.

- Il est très important d’aider les clients à structurer et prioriser le déploiement du prototype et utiliser le 5ème jour pour cela est bien trouvé. Chez Digilityx nous la faisons après une review. C’est à dire que nous prenons le temps de corriger des problèmes soulignés lors des tests utilisateurs avant de faire la priorisation. 

Nous vous laissons découvrir les détails de son approche ici :

https://www.youtube.com/watch?v=F5r3hLHap2o&list=PLIgLhmTe1f7LH0Q3MXCLTUbIaGsZjvExs&index=4



Une image contenant moniteur, télévision, écran, hommeDescription générée automatiquement


UX + Data = ♥

Grande habituée des Flupa, Emmanuelle Marévéry nous livre encore une fois des méthodes pragmatiques réutilisables. On adore 😍

Après le diagramme Café, Emmanuelle nous partage sa passion pour l’analyse de texte, le Texte Mining et nous explique comment cet outil peut aider à repenser un service et son UX.

Fan de data, Emmanuelle nous donne l’exemple de son analyse des verbatims et avis clients pour conseiller les chefs de produit. Elle explique notamment comment elle a aidé les chef de produit de Décathlon à segmenter leurs cannes à pêche. 

En utilisant les avis clients sur chaque canne à pêche, elle a découvert que les clients rapprochaient fortement la performance d’une canne au poisson qu’elle était capable de férer ou remonter. Elle a donc pu proposer une segmentation venant tout droit des utilisateurs. 

Elle aborde ses méthodes et livre ses outils gratuits pour nous inciter à le faire.

Chez Digilityx on la réécoute encore, à vous de faire de même en cliquant ici :

https://www.youtube.com/watch?v=VY94rpU1jtU&list=PLIgLhmTe1f7LH0Q3MXCLTUbIaGsZjvExs&index=2



Design et stratégie : pourquoi et comment se mêler des affaires des autres

On commence l’après-midi avec une conférence sur le Design et la stratégie. Le titre est accrocheur et la conférence encore plus.

Vous avez peut-être rencontré des personnes aux comportements déviants lorsque l’on touche à l’UX design. Morgane nous en présente 3 : 

Jean l’hostile : 

- “Tu peux rendre ça joli ?”

- “Je sais ce qu’il leur faut !”

- “Et le logo en plus gros ?”

Paul le méprisant : 

- “Tu peux faire l’UX ?”

- “Fais juste une revue, ça ira”

- “Et sinon c’est quoi ton logiciel ?”

Audrey la manipulatrice qui nous dit : 

- “Tu peux faire un effet Waouh ?” 

- “Je veux un mix entre ces applis”

- “Envoie les écrans c’est pour une préz importante”

Si vous les avez rencontré, Morgane Peng vous dévoile ses secrets pour répondre à ce type de personne et tourner cela en votre faveur. C’est avec beaucoup d’humour qu’elle nous donne ses Tips et arguments pour éviter les pièges et faire de ce type de personne des alliés contre leur volonté 😏 en voilà un résumé : 

Contre le Jean l’hostile, il faut de la culture :

- Le pied dans la porte

- Utiliser l’effet de groupe

- Faire le pas de coté

Contre Paul le méprisant, il faut de l’organisation : 

- Standardiser les procédés

- Standardiser les compétences et les tâches

- Parler la langue de l’entreprise

Contre Audrey la manipulatrice, il faut sensibiliser au business : 

- Devenir un allié business

- Savoir dire non

- Bannir les comportements déviants

On adore cette présentation et on vous invite à la regarder ici :

https://www.youtube.com/watch?v=_CjFJPJ_BJM&list=PLIgLhmTe1f7LH0Q3MXCLTUbIaGsZjvExs&index=3




Une image contenant texte, carte de visiteDescription générée automatiquement

Designer pour les esprits anxieux

On poursuit avec designer pour les esprits anxieux. Une conférence très intéressante de Charlotte Breton Schreiner sur la place encore faible de l’anxiété dans les processus de conception.

Touchant pourtant de nombreuses personnes, Charlotte dénonce cette lacune et propose un nouveau Framework pour aider les designers à concevoir pour ce type de personae.

Elle dévoile quelques-uns de ses Tips et recommande la conception d’interface « calme » opposée à celles d’aujourd’hui pleines d’animations ou d’interactions en tout genre.

On vous propose de vous plonger dans cette conférence aussi calme qu’intéressante :

https://www.youtube.com/watch?v=9RZiNreHf5c&list=PLIgLhmTe1f7LH0Q3MXCLTUbIaGsZjvExs&index=5




Une image contenant personne, intérieur, mur, écranDescription générée automatiquement

OK Google, Dis Siri, Alexa : comment designer une expérience pour assistant vocal

Avant dernière conférence de Stéphane Maltor sur la conception d’une expérience vocale. Il nous explique les problèmes qu’il a rencontré lors de la conception d’un assistant vocal et nous donne les Tips suivants :

1. Inviter la technique dans l'histoire : Il faut pouvoir traiter la demande de l'utilisateur en moins de 5 secondes.

2. Apporter de la variété dans le dialogue : Écrire différentes réponses pour une question similaire

3. S'attendre à ce que l’utilisateur soit bavard

4. Penser aux issues de secours

5. Trouver un équilibre entre trop et pas assez d’informations / Fragmenter l’infos

6. Parler un langage clair

7. Penser design éthique en ce qui concerne les données.

On vous invite à regarder la conférence pour en savoir plus :

https://www.youtube.com/watch?v=9RZiNreHf5c&list=PLIgLhmTe1f7LH0Q3MXCLTUbIaGsZjvExs&index=5




Une image contenant moniteur, équipement électronique, intérieur, assisDescription générée automatiquement


Doing is the hard part – How to embed service design in organizations.

On finit la journée avec Marc Stickdorn qui nous donne sa vision du service design et de la façon dont il faut le faire aujourd'hui. Il dénonce la faculté que nous avons à nous concentrer sur les outils utilisés plus que sur la problématique ou le résultat que l’outil a produit.

En utilisant l’image de la maison. Marc explique que ce qui compte c'est le résultat final de cette maison et non le marteau qui a permis de la construire. Il ne faut pas se concentrer sur les outils et les méthodes car on les connait. Il faut designer et tester des méthodes en fonction de la problématique. Accompagné d’experts, Marc nous donne ces 12 conseils pour faire du service design que je vous remonte ici :

- Appeler le « service design » comme vous voulez

- Faire de nombreux Drafts

- Jouer les facilitateurs

- Le faire plutôt que le dire

- Utiliser oui et au lieu de oui mais

- Trouver le bon problème avant de le résoudre correctement

- Prototyper dans le monde réel

- Ne pas mettre vos œufs dans le même panier (plusieurs prototypes)

- Ne pas parler d’outils mais de changements réels que cela va apporter

- Faire des itérations... Ensuite adapter

- Observer différents niveaux organisationnels ou serviciels

- Tout ce que vous voyez fait partie du service. Tout regarder.

Pour plus de détails sur ces différents points, voici le lien de la conférence :

https://www.youtube.com/watch?v=_CjFJPJ_BJM&list=PLIgLhmTe1f7LH0Q3MXCLTUbIaGsZjvExs&index=3

Dernier mot

Un grand merci aux organisateurs des Flupa UXday. C’est avec plein d’idées que nous avons quitté cette journée de conférence UX. Nous allons surement pouvoir revoir nos méthodes et outils en lien avec le product design ou le service design. On a hâte de tester tout cela dans nos prochaines missions, peut-être même avec vous. 😊


RETROUVEZ TOUS NOS ARTICLES
DANS VOTRE BOITE MAIL !
Merci pour votre inscription !
Oups ... Est ce une adresse mail ?
SEREZ-VOUS PRÊT À
RELEVER LE DÉFI ?
CONTACTEZ-NOUS