Rôles et interactions dans une organisation produit

L’organisation produit se densifie et voit apparaître de nouvelles appellations et rôles tels que Product Marketing Manager, Product Ops/Operation, Product Designer, Product builder. Complexification ou fluidification ? Quelles interactions entre ces nouveaux acteurs ?
Oups! Une erreur est survenue...

"L’organisation produit" et les rôles des acteurs qui la composent sont LES keywords tendance du moment dans la sphère “product”. En témoigne l’émergence de multiples articles et publications traitant des job-definitions et des périmètres d’intervention dans le product management. 

L’organisation se densifie et les interactions semblent se multiplier. D’accord ou pas d’accord sur la nature et la nécessité de ces rôles, on peut en débattre, mais voici une photographie exhaustive de ce que peut être une organisation produit "idéale et complète" telle qu'on peut la rencontrer aujourd'hui. 


Vision complète d’une organisation produit dans son intégralité


Organisation produit, faisons le point


4 bulles comme autant de départements que nous connaissons, plus ou moins connectées et en interdépendance les unes avec les autres selon la typologies des structures, et qui ont la nécessité de faire vivre au centre “l’équipe produit” pour synthétiser, coordonnées et prioriser l’ensemble des ambitions.


L’organisation a évolué. Là ou nous connaissions les traditionnels Product Owner et Product Manager dans une organisation dite agile, tout s’est densifié. Réel besoin, simple opportunité, efficacité prouvée ou jargon et mise en "boîte" ? Tâchons d’y voir plus clair sur les différents rôles.


Quels sont les rôles produits ?

Le Product Owner 

Toujours présent, on le connaît et son rôle n’a que peu évolué. On peut s’entendre sur le fait qu’il est et reste le garant du delivery, de son séquencement en fonction de la valeur utilisateur générée et de la planification des sprints. C’est un chef d’orchestre en mode agile qui sert d'interface entre l'équipe technique et l'ensemble des parties prenantes mais d’un point de vue fonctionnel. 

Le Product Manager

Le Product Manager est là pour leader avec plus de hauteur, donner la direction à suivre et apporter une vision produit. Il a comme objectif général de développer et d'améliorer un produit. C’est donc naturellement qu’il intervient de la phase de discovery à celle de l’optimisation. Il est centré sur les besoins utilisateurs et doit être capable de transformer des “pains” en opportunités.

Ces deux profils et titres sont plutôt lisibles, entendus et bien définis.

Le Product Ops

Ce rôle transverse encore peu connu vise à simplifier la vie des équipes Produit dans une organisation fortement dimensionnée. Il a pour objectif d'orchestrer toutes les équipes entre elles, garantir la cohérence et l'harmonisation des processus et de diffuser les bonnes pratiques au sein du département Produit. Serait-ce le nouveau Scrum Master de l’organisation produit ?

Nous pouvons nous interroger sur le rattachement hiérarchique au PM ? Si oui, à quel niveau ? Si non, est-ce un rôle qui intervient en parallèle ? Seule certitude, cette fonction existe quasi exclusivement dans des structures complexes et ramifiées en termes d’organisation produit.

Le Product Marketing Manager

Rattaché au département marketing, le PMM se concentre davantage sur les éléments qui vont motiver un acte d’achat. On parle également de Buyer Research. Son travail est essentiellement basé sur l’environnement, le secteur, le marché, la concurrence. Comprendre ce dont les gens ont besoin de savoir sur le produit pour faire en sorte qu’il soit acheté ou consommé. 

Mais n’est-ce pas déjà le rôle accordé au périmètre d’intervention d’un PM ? Pour nous le marketing doit s’exprimer notamment dans la phase Growth du cycle produit, et c’est effectivement sous l'égide du traditionnel PM.

Le Product Designer

L’émergence du métier généraliste de product designer est une réponse spontanée à la fragmentation des expertises entre designers des interactions, artisans de la forme et experts de l’expérience utilisateurs.

Son objectif : comprendre les utilisateurs et concevoir des parcours intuitifs. Il est impliqué sur toute la chaîne de création du produit : de l’identification du problème à l’implémentation de la solution. Il s’inscrit autour ou dans une équipe Produit et possède des soft skills plus prononcées pour coordonner les itérations Design avec les cycles de release Produit.

Le Product Builder

Un produit + du No Code, voici la carte d’identité du product builder. Dernier arrivé dans l'écosystème de l’organisation produit, il peut travailler seul ou en équipe, en startup, en PME ou dans une plus grande structure et ses compétences sont basées sur une culture et une méthodologie Product. Il réalise les produits grâce à des outils no code. Ce n'est donc pas totalement un Product Manager, ni totalement un développeur. Il est à la croisée des chemins.


Quelle organisation Produit mettre en place ?


Ce n’est pas le sujet ici mais notons quand même que la notion d’Agilité est passée en second plan sur l’ensemble des rôles et méthodo. Évolution ou régression, complètement intégrée ou mise de coté, le temps nous le dira.


Il n’y a pas de bonne ou mauvaise organisation produit … seulement des produits plus ou moins complexes et des cultures d’entreprise plus ou moins poussées. Une DNVB (Digital Native Vertical Brand) n’adoptera pas les mêmes codes d’organisation qu’une entreprise “traditionnelle”. De même qu’une entreprise dont la solution commercialisée est simple n’a peut être pas de réel intérêt à multiplier les rôles et la taille de l’équipe chargée du produit sous peine de perdre en fluidité, même si c’est le but initialement recherché.


“C’est la complexité/interdépendance du produit lui-même qui impose la composition de l'équipe Produit.” 


Certains produits sont tellement denses qu’il n’y à pas d’autres possibilités que de travailler en squads dédiées en appliquant à chacune d’elle le même modèle d’organisation produit. Donc des rôles en parallèle avec la nécessité de créer des relais entre les équipes.


Quelques convictions 


Dans notre vision "Digilitienne", le Product Manager doit être le plus global possible et ne pas se cantonner qu'aux métiers et aux développements. Il se doit d’être le plus polyvalent possible, comprendre et entendre chaque sphère pour être en mesure d’arbitrer là où il y a le plus de valeur pour le produit et ses utilisateurs.


Pour nous le Product Ops n’intervient que dans des structures extrêmement larges. Le nouveau scrum master de l’orga produit ? Méthode ou outils, chacun son style.

Le Product Designer lui, même s'il se doit d'être le plus transversal possible et intervenant sur l'ensemble la chaîne produit, ne devra pas empiéter sur le rôle du PM. Attention aux conflits.


C’est sur le PMM que nous avons plus d’attente. Pour nous, il est trop concentré sur l'étude du marché dans sa définition propre, là où nous l'attendons plutôt sur les tests et le market fit pur. Il doit porter les notions de Market c(r)ash plus en avant pour donner une visibilité sur le taux d’engagement des cibles actuelles et futures. Là est sa plus-value.


Quelque soit l’organisation produit, la vision globale, la data driven attitude, les lotissements orientés valeur utilisateur restent de mise. La différence se fera à travers la méthodologie mise en place. Pas une spécifique, mais l’adaptation de toutes les best practices de chacune visant à servir l’organisation produit du moment, qui doit rester flexible dans tous les cas.


Si toi aussi tu es PO / PM / PMM / POps / PDesigner / Productophile à 5 pattes et que tu es concentré sur la valeur que tu apportes, que tu tends à une vision élargie, nous t’invitons à postuler ici, tu as ta place !


Poste PO inno

Poste Creative PM

Poste Lead Product Manager / Business developer



Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

AUTEUR(S)

Julien Bechkri
linkedin logo
Julien Bechkri
Product Manager - Senior PO

ARTICLES SIMILAIRES

Voir le blog