Actualité

Digilityx et la e-santé : épisode 2 – le Digh@cktion

January 20, 2021
Par
No items found.
Un problème est survenu sur votre adresse !

Tout cela est de la "faute" de Caroline Mascret, directrice de formation en charge du DU Digital Health !

Comme nous l’avons relaté dans un article précédent, nous assurons auprès de ce DU une journée de formation accélérée à l’UX design et aux méthodes d’intelligence collective. Comme l’université de Paris-Saclay est partenaire de Digh@ctktion et qu’elle-même fait partie du comité d’organisation, elle nous a naturellement proposé de participer. L’objectif était de coacher les porteurs de projet pour ce premier hackathon dédié aux maladies du système digestif.

Nous avons accepté avec l’idée de devenir partenaire et d’amener un panel représentatif de nos savoir-faire digitaux. Ce sont donc 4 coachs qui se sont mobilisés le week-end du 17 au 19 janvier dans les locaux de l’INSEEC pour accompagner les porteurs de projets et leurs équipes : Sylvain Doré pour les méthodes d’UX design, Clément Maria pour le marketing digital, Sébastien Pépineau pour les problématiques Data et IA, Laurent Corazza pour les opérations digitales des start-ups et leurs business models.

Les équipes projets se sont formées dès le vendredi soir,après les pitchs des porteurs de projet. Certaines ont travaillé une bonne partie de la nuit. C’est donc de bonne heure (et de bonne humeur) que nous avons pu challenger les équipes, avec l’éternelle question :« quel est le vrai problème que l’on veut traiter ? ». L’autre écueil que nous avons rencontré dans la plupart des équipes était la précipitation à coder ou sketcher les écrans de la solution, sans se poser la question de l’usage et de l’efficacité du « call to action ». Même en digital, rien ne vaut un bon dessin partagé par tous !

Tout au long de la journée du samedi, nous avons donc suivi les différentes équipes, en les questionnant et les guidant sur quelques techniques faciles à utiliser et à répliquer en peu de temps.

Le dimanche matin a été consacré à préparer les pitchs de fin, à faire répéter les porteurs de projets pour améliorer leur message et aller chercher les prix ! Laurent a fait partie du jury final, qui a décerné deux prix de 2 500€. le Grand Prix du jury a été attribué à GastroPod, une application mobile destinée aux internes pour booster leur apprentissage de l’endoscopie et de la coloscopie en particulier. Le Coup de Cœur du jury est allé à eNPAD, une application portée par une association de patients et permettant de mieux réagir aux cas d’urgence de la nourriture parentérale.

Le prix d’accompagnement digilityx a été attribué à Quotidien Patient, une plateforme résolument « patient centric » et destinée à accompagner les patients atteints de cancer colorectal dans leur parcours de soin. L’originalité de l’approche réside à la fois dans les contenus, ludiques et accessibles à tous (patients, aidants, médecins généralistes…) ainsi que dans la prise de parole de « patients experts » qui exposent de manière claire et désacralisée les problèmes du quotidien.

Ce prix d’accompagnement ouvre les portes de notre start-up studio aux porteurs du projet pour des rendez-vous réguliers de coaching et d’apport de solutions par nos experts (Data, marketing, parcours, analytics,automation, business model…).

Ce 11 Février, l’équipe projet était dans nos bureaux…nous vous tiendrons informés de la suite!

Vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à partager :

Retrouvez tous nos articles
dans votre boite mail
Merci pour votre inscription !
Oups ... Est ce une adresse mail ?
Auteur
No items found.
.
Vous avez aimé ...

Articles similaires

Les 10 tips pour un workshop à distance réussi (Mural, Miro, Klaxoon…)

Les 10 tips pour un workshop à distance réussi (Mural, Miro, Klaxoon…)

Découvrez notre retour d'expérience et nos conseils sur la préparation et l'animation de workshops à distance
Hard skills, les compétences du PO d'aujourd'hui et de demain

Hard skills, les compétences du PO d'aujourd'hui et de demain

Le Product Owner doit-il être ce mouton à 5 pattes ?
Un cabinet de conseil peut-il être également un start-up studio ? C’est le choix de Digilityx.

Un cabinet de conseil peut-il être également un start-up studio ? C’est le choix de Digilityx.

A l'origine de Digilityx, nous avons voulu créer un modèle hybride, un modèle différent où nous serions en capacité d'attirer les meilleurs talents