Le No-code pour les Product Managers

Comment en tant que product manager peut on tirer partie du no code ? Gain de temps ? test utilisateur ? dérisquer une feature ? tester un nouveau business ? Les opportunités sont assez nombreuses.
Discutons en
Oups! Une erreur est survenue...

Comment utiliser le no code en tant que product manager ?


En 2021, vous en entendiez parler de plus en plus comme la tendance. Vous avez peut-être fait du no code sans vous en rendre compte. 

En tout cas, aujourd'hui le no-code est un peu plus qu'une tendance car il se généralise de plus en plus dans tous les domaines d'expertise.


Comment en tant que product manager peut on tirer partie du no code ? Gain de temps ? test utilisateur ? dérisquer une feature ? tester un nouveau business ? Les opportunités sont assez nombreuses.


Qu’est ce que le no code ?

Quelles sont les solutions dans le no code ?

Comment tester son marché avec du no code ?

Comment lancer un MVP avec du no-code ?

Comment tester une fonctionnalité en no code avant de la développer ?

Comment automatiser une partie de son produit en no code?

Comment automatiser son backlog en no code ? Comment bien communiquer sur son backlog ?

Comment automatiser son feedback client en no code ? son discovery ou sa recherche utilisateur (Research) ?

Le no code, un vrai avantage pour le product manager

Qu’est ce que le no code ? 


Les outils No-Code sont des plateformes applicatives mises à disposition en ligne qui permettent aux utilisateurs de créer des programmes en glissant et déposant les composants visuels qu'ils souhaitent inclure dans leur application, sans avoir recours à une seule ligne de code.


Quelles sont les solutions dans le no code ? 


Les opportunités du no code sont multiples et les possibilités illimitées. De bubble.io (app en no code) à Zapier (automatisation de tâche) en passant par Tail.ai ou jelly-bot (chatbot en no code), il est possible de réaliser beaucoup de choses. Le panorama des solutions vous permet d’avoir une vision de l’offre no code.

Mais nous allons ici nous attarder sur les opportunités que le no code offre au product manager.

Le Product Manager a plusieurs rôles. Il est d’abord responsable de la vision produit. Il a pour responsabilité de récupérer le feedback client, de le transformer en opportunité, de tester ces opportunités et ensuite de les mettre en place en accord et avec l’équipe produit.

Nous allons donc parcourir plusieurs cas d’utilisation du no code par un product manager tout en décrivant la stack no code qui pourrait être utilisée.

Pour rappel, la stack est l'ensemble des technologies combinés pour réaliser une taches complexe, ou un ensemble de tâches chronophages


Comment tester son marché avec du no code ? 

Avant même de se lancer, un product manager ou plutôt un entrepreneur doit tester son idée. Quoi de mieux que de réaliser une landing page. 

Pour cela, il est nécessaire de bien présenter son produit en suivant les recommandations notamment celle de Strategyzer  afin de construire une landing page efficace: 

et d’y ajouter des éléments importants : 


Les outils no code les plus utilisés pour créer des landing pages sont : 

Comment lancer un MVP avec du no-code ? 


Dans une phase très early stage, le premier rôle d’un Product manager est de définir le minimum viable product. Pour une startup, il est peut être assez coûteux de développer totalement son MVP tout en recherchant son product market fit. 

L’une des premières possibilités du no code est de pouvoir créer des app no code sur des périmètres assez réduits. 

Il est donc très facile de créer sa marketplace avec ces outils et de tester son marché sans dépenser 100 000€. 

Les outils no code les plus utilisés pour construire son MVP seront :

Comment tester une fonctionnalité en no code avant de la développer ? 


Votre produit évolue rapidement et doit s’adapter au marché. Or une des ressources rares et dont le temps est précieux sont les développeurs. Les users stories qui partent en développement doivent être des users stories dérisqués qui ont une vraie valeur client. 

Une des manières de dérisquer une feature est de la tester en no code. En fonction des opportunités et de la tech utilisées, de nombreuses startups s'appuient sur le no code pour tester une partie de leur produit. Quand cette feature a été suffisamment testée et a montré un véritable engagement, il peut être nécessaire de la développer et de l'intégrer au produit. 


Comment automatiser une partie de son produit en no code? 

Comme pour tester une fonctionnalité, certaines startups font le choix de développer une partie de leur produit en no code. 

Comment automatiser son backlog en no code ? Comment bien communiquer sur son backlog ?


Le backlog est sous la responsabilité de l'équipe produit. Celui-ci peut être partagé entre le product owner et le product manager. 

Suivant l’outil que vous utilisez, les possibilités de manipuler le backlog pour avoir une vision claire peuvent être limitées. Il peut être nécessaire de connecter son backlog à des outils plus visuels comme Miro. Il faut automatiser les interactions entre Miro et votre outil de backlog via Zapier.

De plus, l’un des rôles du product manager est de communiquer sur les nouvelles features. faut communiquer les releases sur différents canaux de communication : 

Les outils les plus utilisés pour automatiser son backlog et communiqué dessus sont :

Comment automatiser son feedback client en no code ? son discovery ou sa recherche utilisateur (Research) ?


La stack produit d’un product manager ne se limite pas à une backlog et à des sprints. Un product manager doit également référencer toute la partie discovery ou recherche utilisateur. Aidé par le product designer, l’UX researcher ou le product Ops, il faut outiller tout cela. 

Dans ce cas, les outils de documentation couplés à des outils d’automatisation de tâche sont parfaits pour industrialiser la partie discovery. 

Pour un product manager bien organisé, la théorisation de sa discovery sera important : feedback client > opportunité > expérimentation > idée de fonctionnalité > user story > … Il existe plusieurs possibilités de décrire son discovery. 

Pour exemple, Michael Bayens a documenté toute l’atomic research sur Coda mise en place chez France Télévisions.

Les outils no code les plus utilisés pour automatiser et documenter sa discovery seront : 


____________________________________________________________________


Le no code, un vrai avantage pour le product manager


Un product manager doit-il se mettre au no code ? Au vu des opportunités citées ci dessus, il est clair qu’un product manager utilisant le no code aura un vrai avantage. 

Preuve en est, les premières formations no code à destination des product manager commencent à arriver sur le marché. 

Vous souhaitez savoir comment utiliser le no code plus souvent dans votre stack de product management? 

Discutons en


Discutons en
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

AUTEUR(S)

Jérémy Jodeau
linkedin logo
Jérémy Jodeau
Product Manager

ARTICLES SIMILAIRES

Voir le blog